Diagnostic / Bilan

BILAN EN PEDOPSYCHIATRIE

Suite à la rencontre initiale, le pédopsychiatre peut proposer un bilan diagnostic pour votre enfant/adolescent.  Ceci vise à mieux comprendre la source des difficultés et les ressources et forces de la famille.

Le processus d’évaluation se fait à partir d’entrevues cliniques et d’informations complémentaires tel que des questionnaires aux parents et/ou aux enseignants, des échanges avec les intervenants, lecture des rapports antérieurs, etc.  Le pédopsychiatre peut aussi inclure un membre de l’équipe multidisciplinaire, au stade d’évaluation, pour compléter son analyse et s’appuyer sur des grilles d’évaluations spécifiques standardisées.  Également, le pédopsychiatre doit s’assurer qu’aucune condition médicale puisse nuire au développement en recommandant des tests de sang, ECG, EEG, audiométrie, test de la vue, etc.

Suite au bilan diagnostique, les résultats sont partagés aux parents et à l’enfant/adolescent. Le pédopsychiatre peut ensuite débuter le traitement qui consiste en plusieurs possibilités : des recommandations pour le milieu, organisation de réseaux, la psychothérapie pour l’enfant, la famille ou un membre de la famille, du coaching parental, la pharmacothérapie ou une référence à d’autres intervenants de l’équipe multidisciplinaire pour un travail en collaboration.

Si ce service vous intéresse, veuillez consulter la page de Ramzes Werner Römhild, pédopsychiatre

BILAN EN PSYCHOLOGIE

Au Centre Enfance et Famille, un bilan psychologique est réalisé à la demande et en collaboration avec le pédopsychiatre pour évaluer le fonctionnement intellectuel, cognitif, émotionnel et affectif d’une personne. Il permet d’identifier les forces et les difficultés d’un individu et d’établir ou non un diagnostic en fonction des résultats. À la suite du bilan, des recommandations sont faites (proposition de prise en charge thérapeutique, programme personnalisé, orientation vers d’autres professionnels pour approfondir l’évaluation, proposition d’aménagements pour l’école et la maison, etc.)

Pourquoi ?

  • Troubles neuro-développementaux : trouble du spectre de l’autisme, trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité, troubles des apprentissages…
  • Troubles anxieux : anxiété généralisée, phobies, trouble obsessionnel-compulsif…
  • Repérage d’un haut potentiel intellectuel

Pour qui ?

  • Les enfants
  • Les adolescents
  • Les adultes (uniquement pour le trouble du spectre de l’autisme)

Comment ?

  • Entretiens
  • Tests et questionnaires standardisés les plus récents
  • Observations cliniques
  • Jeux, dessins…

Pris en charge par l’assurance de base dans le cadre de la délégation.

Si ce service vous intéresse, veuillez consulter la page de Patricia Nanchen, psychologue FSP ou Megan Vogel, psychologue FSP

Multiple choice exam with mask because of coronavirus. Exams like toefl , lgs, tuss, ösym, ygs, yks

BILAN EN PSYCHOMOTRICITÉ

Le bilan psychomoteur consiste en un examen approfondi des difficultés et capacités de la personne selon deux principaux axes d’investigations, orientés en fonction du motif de consultation et de l’âge du patient. Le premier axe est l’axe moteur, qui représente l’examen de l’organisation et l’expression motrice ; le deuxième axe est psychologique, il permet de prendre en compte le vécu de la personne ainsi que la sphère émotionnelle. Les épreuves sont sélectionnées en fonction du motif de la demande et mélange les tests standardisés et les observations cliniques pour une évaluation globale et spécifique de l’individu. Il permet à terme de comprendre le fonctionnement psycho-moteur de l’enfant, de dégager les forces sur lesquelles s’appuyer et les difficultés éventuelles.

Lors du premier rendez-vous, l’anamnèse, c’est-à-dire l’histoire du patient et de la famille, est abordée. Les premiers tests débutent ensuite. Plusieurs séances, quatre, sont généralement nécessaires. Le bilan est ensuite rédigé, les résultats des différents tests sont mis en lien les uns avec les autres. Le bilan et la conclusion sont alors présentés à l’enfant et aux parents.

À la suite du bilan, des examens complémentaires peuvent être conseillés. Une consultation chez un autre professionnel peut être recommandée et/ou des aménagements peuvent être proposés. Si cela est nécessaire, un projet thérapeutique individuel et spécialisé est établi en psychomotricité.

Pour quel motif consulter en psychomotricité ? Le bilan psychomoteur peut être recommandé dès qu’une difficulté est présente entre le corps, l’esprit ou l’environnement. Il peut également être demandé dans le cadre d’un diagnostic en tant qu’examen complémentaire.

Si ce service vous intéresse, veuillez consulter la page de Héloïse Ruff, psychomotricienne

BILAN EN ERGOTHÉRAPIE

Le bilan se déroule sur une ou plusieurs séances, en fonction de l’âge de l’enfant et de la situation. Lors de ces séances, des tests normés (c’est-à-dire qui permettent de comparer les résultats avec ceux d’autres enfants de la même classe d’âge) et des observations cliniques sont réalisés au cabinet, de façon ludique. Aussi, un entretien avec les parents ou adultes référents, des questionnaires, ou encore des observations lors de mises en situation peuvent être organisés ; afin de connaître le développement et les besoins de l’enfant dans les différents environnements.

L’évaluation initiale permet donc de relever les difficultés et les besoins de l’enfant, mais un diagnostic devra être posé par un/e médecin. Elle aura aussi pour objectifs de :

  • Montrer comment les troubles observés à l’école ou à la maison affectent la performance de l’enfant dans ses occupations.
  • Rechercher les facteurs intrinsèques, liés au fonctionnement propre de l’enfant (cognitif, sensoriel, sensori-moteur), ce qui permettra également de rapporter des observations pertinentes pour qu’un diagnostic puisse être établi efficacement, avec l’ensemble des équipes compétentes concernées.
  • Identifier les facteurs extrinsèques, liés à l’environnement humain et matériel.
  • Rendre évidents les leviers de progression : les ressources de l’enfant, de l’environnement et définition avec la famille et l’école des préconisations et des priorités d’intervention.

L’ergothérapeute évalue donc chacun de ces éléments et propose ensuite une intervention permettant à l’enfant d’atteindre ses objectifs, en modifiant un ou plusieurs de ces facteurs.

Si ce service vous intéresse, veuillez consulter la page de Mélanie Berra, ergothérapeute

Bilan en Ergothérapie et Psychomotricité au Centre Enfance et Famille